Guide complet bébé shiba inu

[GUIDE] Tout savoir sur le chiot Shiba Inu !

Sommaire

Où puis-je trouver un chiot Shiba Inu ?

Si vous êtes certain à 110 % qu’un Shiba Inu est le type de chien qui vous convient, à vous et à votre famille, la meilleure solution pour trouver un chiot Shiba Inu est de trouver un éleveur agréé par l’AKC.

Contrairement à un éleveur de basse-cour, les éleveurs agréés sont fiers de faire naître des Shiba Inu de qualité qui représentent et promeuvent la race de la meilleure façon possible.

Pensez également à contacter les centres de sauvetage de Shiba Inu près de chez vous. Ils pourraient avoir un chiot Shiba Inu ou un jeune Shiba Inu adulte à la recherche d’un bon foyer.

Comment choisir un éleveur

Lorsque vous envisagez d’acheter un animal de race, assurez-vous que vous avez affaire à un éleveur de bonne réputation. Lorsque vous choisissez un éleveur, suivez votre instinct. Si vous avez un mauvais pressentiment à propos d’un éleveur, NE LUI ACHETEZ PAS !
Quelques questions à poser à votre éleveur :

  • Combien de portées avez-vous par an ? Si le nombre est faible, vous devriez pouvoir être inscrit sur une liste d’attente.
  • Les chiots sont-ils socialisés avec d’autres chiens ainsi qu’avec des personnes ? La socialisation dès le plus jeune âge facilite grandement l’interaction avec le chiot.
  • N’élevez-vous qu’un seul type de chien ? S’ils élèvent plusieurs types de chiens, ils ne sont peut-être pas le meilleur choix.
  • Demandez une ventilation de leurs frais, incluent-ils la nourriture, les vaccins ou une cage ?
  • Assurez-vous également de disposer d’un contrat écrit, dont toutes les conditions sont rédigées en langage clair.

Avant l’arrivée de votre chiot Shiba Inu à la maison

L’arrivée d’une nouvelle vie dans votre foyer nécessite une réflexion et une planification minutieuses pour que les membres de la famille humaine et ceux de la famille du chiot soient heureux, en sécurité et à l’aise.

Assurez-vous que votre emploi du temps vous permettra de passer suffisamment de temps avec votre nouveau chiot. Il est important d’être prêt émotionnellement à assumer une nouvelle responsabilité et de se préparer à tout événement imprévu. (soins vétérinaires, etc.)

Les Shiba Inus sont l’une des rares races de chiens anciennes qui subsistent dans le monde. Ils sont génétiquement plus proches des loups ancestraux et ont été moins domestiqués que les autres chiens de race non ancestrale.

C’est pourquoi la socialisation et l’éducation de votre chiot Shiba Inu à un jeune âge sont très importantes.

Les six premiers mois de votre chiot Shiba Inu

Après le sevrage, et pendant les six premiers mois de la vie de votre chiot Shiba Inu, vous devez passer beaucoup de temps à le socialiser et à l’habituer à différents sons, personnes, manipulations, bains, autres chiens, etc.

Assurez-vous que votre chiot a reçu tous ses vaccins avant de le laisser être exposé à d’autres chiens.

Vous devez réserver au chiot une zone confinée et sûre. Préparez un endroit chaud et confortable pour dormir, un endroit pour manger/boire et un endroit pour faire ses besoins.

Les Shiba Inu sont des chiens exceptionnellement propres, l’apprentissage de la propreté devrait donc être assez facile.

Vous devez placer l’espace de vie de votre chiot Shiba Inu à proximité de la partie la plus active de votre maison. Vous ne voulez pas que votre nouveau chiot Shiba Inu se sente isolé.

Le son de votre présence et de celle des autres membres de la famille sera réconfortant pour votre nouveau chiot. Laissez à votre chiot quelques jouets en peluche pour qu’il imite ses anciens compagnons de portée.

Les étapes de la vie et le développement du chiot Shiba Inu

Haribo The Shiba @YouTube

La période du chiot est de loin la plus importante de la vie de votre Shiba Inu. C’est la période qui va façonner le tempérament, le comportement et le bien-être général de votre Shiba Inu pour l’avenir.

C’est au cours de cette période critique de 8 à 12 semaines que votre Shiba Inu apprendra à faire face, avec succès ou non, à tous les facteurs de stress de la vie quotidienne.

C’est au cours de cette période, et de cette période seulement, que vous pouvez avoir un impact durable sur le bien-être mental de votre Shiba Inu, ainsi que le préparer à devenir un membre bien adapté et obéissant de votre famille.

Il y a des périodes distinctes dans la vie de chiot de votre Shiba Inu, de la naissance à l’âge d’un an environ.

Beaucoup de nouveaux propriétaires de Shiba Inu se laissent entraîner par erreur dans toutes les joies – et les responsabilités d’être un nouveau parent de Shiba Inu – sans prendre suffisamment de temps pour la socialisation et l’apprentissage de l’obéissance.

Il y a essentiellement un « moment idéal » entre l’âge de deux mois et quatre mois dans la vie d’un chiot Shiba Inu pour lequel vous devez prendre autant de temps que possible pour la socialisation et la désensibilisation.

On ne le dira jamais assez : il faut autant de socialisation que possible.

En consacrant tout votre temps, vos efforts et votre énergie à cette période, vous pourrez récolter les bénéfices d’avoir un Shiba Inu adulte stable qui sera une joie pour vous et votre famille pour le reste de votre vie ensemble.

Période néonatale du chiot Shiba Inu – De la naissance à l’âge de 12 jours

Pendant la période néonatale qui commence immédiatement après la naissance, votre chiot ne peut pas encore voir mais a déjà commencé le processus d’apprentissage.

Le chiot passera la majeure partie de cette période à se lier et à rester proche de sa mère et de ses compagnons de portée.

À ce moment-là, les éleveurs ou les parents « humains » doivent commencer à manipuler le chiot pour stimuler l’apprentissage et l’habituer à la manipulation humaine.

Même le plus petit stimulus, comme la manipulation et les bruits, peut influencer l’apprentissage du chiot et ses mécanismes d’adaptation.

Période de transition du chiot Shiba Inu – 13 – 20 jours

Le chiot Shiba Inu peut maintenant entendre et voir un peu car ses yeux commencent à s’ouvrir. Le chiot est maintenant capable d’uriner et de déféquer sans l’aide de sa mère. Il commence également à marcher, ou plutôt à vaciller.

Pendant cette période, le chiot doit continuer à être exposé à davantage de manipulations, de bruits et d’autres stimuli pour encourager l’apprentissage.

Toutefois, comme les chiots ne sont pas encore vaccinés, veillez à ce que toute personne qui les manipule ait les mains et les vêtements propres et stériles.

C’est le moment idéal pour présenter au chiot quelques jouets qui couinent et l’encourager à les manipuler.

Chiot Shiba Inu Période principale de socialisation – 3 – 7 semaines

À ce stade, la vision et l’audition du chiot Shiba Inu s’améliorent considérablement.

Le chiot Shiba Inu, qui grandit rapidement, commence enfin à se comporter comme un vrai chiot. Le chiot apprend à aboyer, à mordre, à inhiber la morsure, à prendre des postures et à respecter l’étiquette canine de sa mère et de ses compagnons de portée.

L’activité d’apprentissage du chiot va s’accélérer à ce moment-là. Le chiot comprendra maintenant la différence entre les expériences positives (jouer) et les expériences négatives (se faire mordre par sa mère pour avoir mordu trop fort).

Le chiot ne doit pas, pour quelque raison que ce soit, être séparé de sa mère et de ses compagnons de portée à ce stade.

Les chiots bénéficient du lait de leur mère, même si le sevrage commence pendant cette période.

Les chiots bénéficient également de l’apprentissage d’une bonne socialisation avec leurs compagnons de portée et leur mère.

Au cours de cette période, les chiots sont davantage manipulés et de nouveaux stimuli leur sont présentés, comme des bruits, des objets et un environnement différents.

À cette époque, il est également bon de commencer à apprendre au chiot à s’isoler pendant de très courtes périodes.

C’est également un bon moment pour commencer à planifier la première visite chez le vétérinaire et les vaccinations du chiot.

Le vétérinaire étant un lieu que le chiot fréquentera à l’avenir, veillez à ce que sa première visite soit aussi positive que possible.

Si le chiot vit une expérience négative lors de sa visite, il risque d’avoir peur à vie de se rendre chez le vétérinaire – un problème dont beaucoup de chiens souffrent.

Période de socialisation humaine du chiot Shiba Inu – 7 à 14 semaines

plusieurs chiots shiba inu

C’est au cours de cette période critique que le chiot Shiba Inu va être introduit dans une nouvelle maison, un nouvel environnement et une nouvelle famille.

C’est de loin la période la plus importante pour le développement mental et social de votre chiot.

Vous devez saisir toutes les occasions de présenter votre chiot à tous les types de nouveaux stimuli tels que les bruits, les gens, les animaux de compagnie (en bonne santé et vaccinés) et les manipulations – y compris le toilettage et le bain.

À ce stade, l’esprit de votre chiot Shiba Inu est en surrégime et à un niveau maximal. Les efforts concertés et le temps supplémentaire consacrés à cette période en vaudront totalement la peine pour l’avenir.

C’est le moment de présenter au chiot des aspirateurs, des planches à roulettes, des bicyclettes, des chats, des cris forts, de la musique – à peu près tout sera une expérience d’apprentissage importante pour votre chiot.

Vous devez commencer à habituer le chiot au toilettage, aux colliers, à la marche en laisse dès que possible à ce stade.

Le conseil le plus important à retenir est de commencer doucement et de s’assurer que chaque expérience est positive, amusante et heureuse.

Et pour que cela soit possible, vous devez vous-même être d’une humeur calme, patiente et positive.

Malheureusement, si un chiot n’est pas socialisé correctement à ce moment-là, le reste de sa vie pourrait être marqué par des problèmes tels que l’anxiété, l’agressivité, la peur, l’évitement et l’hyperactivité, ce qui entraînerait une misère à long terme pour le chien et son maître, ou l’abandon.

Période d’impact de la peur du chiot Shiba Inu – 8 à 11 semaines

Chiot-shiba-roux-et-blanc

Cette période initiale d’impact de la peur coïncide avec la période critique de socialisation humaine.

Lorsque le chiot Shiba Inu atteint l’âge de 8 semaines, il est plus attentif à son environnement et apprend à différencier les bonnes et les mauvaises expériences.

Étant donné que le jeune chiot est plus conscient de ce qui se passe autour de lui, il peut facilement développer un comportement craintif s’il n’est pas correctement présenté aux nouvelles situations.

En fait, tout ce qui effraie le chiot pendant cette période aura un impact important tout au long de sa vie si l’on n’y remédie pas avant la fin de cette période.

Donc, si vous remarquez que votre chiot est effrayé par le bruit des planches à roulettes, vous devez l’entraîner à développer une association positive avec les planches à roulettes.

Pour ce faire, il suffit de l’exposer progressivement et de manière guidée à de faibles doses et de le récompenser avec des friandises savoureuses pendant l’expérience.

Pendant la période d’impact de la peur, il est important de surveiller votre chiot et de ne pas le laisser s’exposer accidentellement à des situations effrayantes sans votre présence.

Par exemple, chez le vétérinaire, il peut être judicieux de dire au technicien de ne pas couper les griffes de votre chiot, car toute erreur qui provoque de la douleur vous rendra la tâche beaucoup plus difficile au moment de la coupe des griffes.

En outre, vous devriez déjà avoir commencé à couper ou à poncer les ongles de votre chiot pour l’entraînement de désensibilisation.

Période juvénile du chiot Shiba Inu 14 semaines – 6 mois

La période juvénile commence alors que la période critique de socialisation touche à sa fin.

Cependant, même si la période de socialisation se termine, vous devez continuer à socialiser votre chiot et à lui apprendre l’obéissance.

Pendant cette période, le chiot Shiba Inu commencera à se sentir à l’aise dans son nouvel environnement et dans sa nouvelle famille.

Le chiot tentera de « tester ses ailes » et pourra essayer de vous défier au sujet des règles et des limites.

Il est donc important que vous et les membres de votre famille soyez vigilants quant aux règles de la maison et ne laissiez pas le chiot repousser les limites de ces règles, ne serait-ce qu’un peu.

L’éducation correcte du chiot sera entravée si certains membres de la famille permettent au chiot de s’en tirer par-ci par-là. Il convient plutôt de pratiquer l’hypervigilance pour obtenir le meilleur résultat possible.

Les chiens préfèrent d’abord la structure et la routine. Votre chiot développera sa confiance envers ceux qui peuvent lui fournir une structure et des attentes appropriées.

La taille et la croissance de votre chiot augmentent de façon exponentielle au cours de cette période, prenez donc autant de photos de lui que possible.

La maturité sexuelle commencera à la fin de cette période.

Les chiots Shiba Inu mâles commenceront à lever les pattes, il faut donc commencer à leur apprendre où cela est acceptable et où cela ne l’est pas.

Les dents d’adulte du chiot commencent à pousser, ce qui rendra votre chiot plutôt mal à l’aise.

Veillez à lui fournir de nombreux jouets à mâcher et soyez vigilant pour corriger tout type de comportement destructeur.

La meilleure méthode pour gérer un comportement destructeur est la gestion à 100 %.

Votre chiot Shiba Inu ne doit jamais être laissé dans des environnements non contrôlés sans surveillance. C’est pendant ces moments sans surveillance que le chiot fera des bêtises qu’il sera difficile de corriger par la suite.

Le vieil adage « prévenir plutôt que corriger » s’applique parfaitement à l’éducation des chiots.

À cette époque, votre chiot devrait avoir reçu ses premiers vaccins. La prévention de la dirofilariose ainsi que le contrôle des puces et des tiques doivent être commencés à ce moment-là.

C’est à vous de choisir le protocole qui, selon vous, protégera le mieux votre chien. Le sujet des vaccinations et de la prévention contre la dirofilariose et les puces est assez controversé.

Chiot Shiba Inu – Période d’adolescence – de la puberté à la maturité sociale

shiba inu roux et noir

La période d’adolescence de votre chiot Shiba Inu sera similaire à celle d’un adolescent typique – ce qui se traduit par une autre période difficile.

Le chiot Shiba Inu peut être rebelle comme jamais, mais vous devez rester ferme avec des règles, des limites et des frontières strictes.

C’est au cours de cette période que vous verrez comment vos efforts ou votre manque d’efforts, pendant la période critique de socialisation du chiot, ont porté leurs fruits.

Si la socialisation et le dressage de votre chiot ont été réussis, cette période devrait être une transition relativement douce vers l’âge adulte.

Il peut y avoir quelques difficultés ici et là, mais rien qu’une formation et un renforcement cohérents ne puissent résoudre.

En revanche, si le chiot n’a pas été correctement socialisé, cette période sera épouvantable. C’est souvent à cette période de la vie d’un chiot qu’il est abandonné par sa famille.

Lorsque votre chiot devient un chien adulte, de nombreux changements physiologiques et mentaux se produisent.

Ces changements inciteront votre chien à tester votre leadership.

Même les chiens correctement socialisés peuvent devenir plus têtus et ne pas vouloir obéir à vos ordres.

Vous devez continuer à travailler avec votre chien et, idéalement, vous inscrire à un cours d’obéissance pour renforcer la formation et apprendre de nouvelles méthodes d’obéissance.

C’est le moment où de nombreux propriétaires de chiens discutent de la castration et de la stérilisation.

Période d’impact de la deuxième peur du chiot Shiba Inu – Variable – 5 – 12 mois

Tous les chiens ne passent pas par cette expérience, ou s’ils le font, vous ne le remarquerez peut-être pas. Cette période, qui dure généralement trois semaines environ, va amener votre chiot à développer de nouvelles peurs.

Ce deuxième impact de la peur se produit en raison des changements physiologiques continus du chiot et de sa prise de conscience de son environnement.

Il regarde le monde avec une perspective différente et peut avoir peur d’une situation qui ne le dérangeait pas auparavant en raison de cette nouvelle perspective et de cette prise de conscience.

Lorsque vous remarquez ce phénomène, il est important de ne pas forcer votre chiot à affronter ces nouvelles peurs.

Au contraire, travaillez progressivement avec lui pour le mettre en confiance et le rassurer.

Chiot Shiba Inu – Maturité

Hourra, vous et votre Shiba Inu avez réussi à passer le cap du chiot !

Si vous avez fait l’effort de socialiser votre chien, votre Shiba Inu adulte devrait être un membre de votre famille bien adapté, heureux et obéissant.

À l’âge d’un an, vous devriez emmener votre Shiba Inu chez le vétérinaire pour un examen annuel et une injection de rappel. Vérifiez si un échantillon de selles est nécessaire.

Vous remarquerez peut-être que certains problèmes nécessitent une formation et des conseils supplémentaires.

Ce n’est pas parce que votre chiot est maintenant un adulte que l’apprentissage s’arrête.

C’est un mythe total que vous ne pouvez pas apprendre de nouveaux tours à un vieux chien.

Les chiens continuent d’apprendre pendant toutes les phases de leur vie.

Ne cessez jamais d’apprendre ensemble.

Les indispensables pour les nouveaux propriétaires de chiots Shiba Inu

Shiba-chiot-et-adulte

L’arrivée à la maison d’un nouveau chiot Shiba Inu est sans aucun doute un moment passionnant pour vous et votre famille.

L’odeur du nouveau chiot, les câlins, les jeux, la découverte de la personnalité du chiot…..

Mais n’oubliez pas.

Il y a aussi les interminables cacas, pipis, pleurs, repas, morsures – et la DESTRUCTION à la mastication !

Vous, votre famille et votre nouveau chiot Shiba Inu passerez un moment beaucoup plus agréable et surtout moins stressant si vous vous préparez avant le retour à la maison – le plus tôt sera le mieux.

L’élément le plus important à avoir : Un environnement sûr et fonctionnel

La première « chambre à coucher » de votre chiot Shiba Inu !

Il est absolument essentiel que vous aménagiez l’espace de vie de votre chiot en le dotant de tous les éléments essentiels avant l’arrivée du petit dernier.

Les trois principales choses auxquelles il faut penser en premier lieu sont la sécurité, la fonctionnalité et le confort.

Votre nouveau chiot Shiba aura besoin d’un espace de vie situé dans un endroit de votre maison qui soit à la fois pratique et confortable pour votre chiot.

En général, une zone centralisée comme le salon est votre meilleure option.

Pour que votre chiot se sente en sécurité, vous ne devez pas le mettre dans un endroit isolé, comme une chambre.

Si votre chiot a moins de trois mois, il est probable qu’il passera les six prochains mois dans son nouvel espace de vie, alors prévoyez-le en conséquence.

Le chiot Shiba Inu doit avoir : Une bonne alimentation

Liste de contrôle pour l’achat d’un chiot shiba inu
Tout comme les bébés humains, les chiots ont besoin d’une alimentation appropriée pour assurer un développement cérébral et une croissance physique maximum.

Si possible, essayez de laisser les chiots avec leur mère le plus longtemps possible. Alors que la plupart des éleveurs laissent partir leurs chiots vers huit semaines, essayez de voir si le chiot peut rester avec sa mère jusqu’à 10 ou 12 semaines.

Lorsque vous choisissez une nourriture pour chiots, il est essentiel de faire vos recherches.

Ne vous fiez pas aveuglément à ce que les fabricants commerciaux d’aliments pour chiens essaient de vous « vendre ».

Ils le font depuis des années et, après avoir dépensé des milliards de dollars, les consommateurs apprennent enfin comment ces entreprises ont pu réaliser de tels profits. (ingrédients de qualité inférieure et marketing trompeur).

Toutes les entreprises d’aliments pour chiens ne sont pas mauvaises, mais d’après les données et les études disponibles, l’écrasante majorité d’entre elles le sont.

Mais que faire si mon vétérinaire recommande vivement cette marque ? Saviez-vous que les vétérinaires ne reçoivent que très peu, voire aucune formation sur la nutrition canine ?

De plus, la majorité des étudiants vétérinaires américains et internationaux reçoivent des bourses ou des incitations des grandes marques d’aliments pour chiens.

Je dirais que cela sent un peu le conflit d’intérêts.

Chez Le Shiba Inu, nous n’aimons pas les régimes secs ultra-transformés, pleins d’additifs, de sous-produits et/ou de protéines « fondues » de mauvaise qualité.

C’est pourquoi nous recommandons de donner aux Shiba Inus adultes une alimentation fraîche et équilibrée, faite maison ou crue.

Il existe quelques marques commerciales que nous pouvons recommander en toute confiance, mais elles ne sont pas bon marché.

Pour les chiots, à moins d’être un vétérinaire nutritionniste ou d’être marié à l’un d’eux, il est préférable de leur donner une nourriture de très haute qualité complétée par des aliments frais.

De l’eau fraîche et propre

Veillez à ce que le nouveau chiot ait de l’eau fraîche et propre à sa disposition à tout moment. Le passage d’un régime entièrement composé de lait liquide à des aliments solides est une transition importante pour le jeune chiot.

Comme ces petits bouts de choux ont tendance à être maladroits, recherchez un bol d’eau anti-débordement pour éviter les déversements et vous faire perdre du temps à nettoyer.

Alimentation du chiot Shiba Inu :

  • Nourriture pour chiots de qualité supérieure – humide, sèche
  • Friandises pour chiots
  • Aliments complémentaires frais tels que : bœuf frais cru, petits poissons comme le maquereau, citrouille, légumes, fruits et graines de lin.
  • Suppléments naturels (huile de poisson, spiruline)

Le chiot Shiba Inu doit avoir : Laisse et collier

Même si votre petit chiot n’est qu’un peu plus grand qu’un ballon de football, cela ne veut pas dire qu’il n’a pas besoin de porter une pièce d’identité !

Il est préférable que votre nouveau membre de la famille commence à porter un collier pour chiot avec des étiquettes d’identification dès que possible. Ainsi, le chiot s’habituera à porter un collier et des étiquettes, ce qui facilitera l’étape suivante : l’apprentissage de la laisse.

L’identification sous forme d’étiquettes d’identification et de micropuces est importante pour assurer la sécurité de votre nouveau chiot dès le départ.

En plus des colliers pour chiots, vous aurez également besoin de quelques laisses et d’un harnais pour chiots.

La plupart des chiots ne sont pas très enthousiastes à l’idée de porter un harnais pour la première fois. Veillez donc à l’introduire progressivement et avec BEAUCOUP d’associations positives. (friandises, louanges et jeux).

Liste de contrôle de la laisse et du collier :

  • Collier pour chiot correctement ajusté
  • Harnais confortable
  • Étiquettes d’identification / puce électronique
  • Laisses pour l’intérieur et l’extérieur

Le chiot Shiba Inu doit avoir : Jouets stimulants et réconfortants

chiot shiba inu jouant

Il est indispensable que votre nouveau chiot dispose de nombreux jouets.

D’abord, pour son confort (quitter ses compagnons de portée est difficile), ensuite pour jouer et mâcher.

J’aime laisser au moins un ou deux jouets en peluche de bonne taille qui imitent l’apparence d’autres animaux afin qu’ils puissent apporter sécurité et confort au nouveau chiot solitaire.

Quant aux jouets, plus on en a, plus on rit.

Comme les chiots ont tendance à faire beaucoup de dégâts, je recommande des jouets faciles à nettoyer fréquemment.

Ensuite, il est important d’avoir une variété de jouets à mâcher pour satisfaire l’envie de mâcher de votre chiot. Veillez à ne lui fournir que des jouets à mâcher sûrs qui ne présentent aucun risque d’étouffement.

Ne donnez jamais de jouets à mâcher en cuir brut, car les risques de blessure et/ou d’étouffement sont trop élevés.

Liste des jouets pour chiots Shiba Inu :

  • Animal en peluche pour le confort du chien
  • Jouets à rapporter tels que des balles
  • Jouets à mâcher tels que Kong
  • Jouets à grincer

Le chiot Shiba Inu doit avoir : Matériel de toilettage / Santé

Les Shiba Inus sont notoirement – et fameusement – difficiles à toiletter.

Qu’il s’agisse de couper les ongles des pattes ou de donner un bain, de nombreux Shiba Inu ne cèdent pas sans se battre, ou sans pousser un cri de Shiba.

Cependant, si votre Shiba est encore un chiot, il y a une bonne nouvelle pour vous : vous pouvez éviter cela.

En introduisant des routines de toilettage tôt et de manière cohérente, vous serez récompensé au centuple avec un Shiba Inu qui peut être manipulé sans stress ni difficulté.

Un Shiba Inu adulte qui ne tolère pas le toilettage est difficile – et potentiellement dangereux. Vous imposerez un stress excessif à votre Shiba et à vous-même si vous ne prenez pas le temps d’entraîner le chien à accepter d’être manipulé.

La coupe des ongles, les bains et le brossage des dents sont des éléments essentiels pour garder votre Shiba Inu en bonne santé et heureux.

Et comme les tâches de toilettage doivent être effectuées de façon semi-fréquente, cela vaut la peine de prendre tout le temps nécessaire maintenant plutôt que plus tard.

Il est beaucoup plus facile de dresser les chiots Shiba Inu à accepter le toilettage que les chiens adultes. De plus, les chiens qui acceptent d’être manipulés pendant le toilettage seront également plus faciles à manipuler chez le vétérinaire.

Liste des produits à utiliser pour le toilettage d’un chiot Shiba Inu:

  • Shampooing conditionneur pour chiots en douceur
  • Petite brosse à poils longs
  • Coupe-ongles pour chiens
  • Lime à ongles
  • Poudre styptique
  • Petite brosse à dents pour chiens ou enfants
  • Dentifrice pour chien
  • Crédit supplémentaire : broyeur à ongles rotatif

Liste pour un chiot Shiba Inu en bonne santé:

  • Trousse de premiers soins
  • Vétérinaire de confiance
  • Vétérinaire d’urgence après les heures d’ouverture

Le chiot Shiba Inu doit avoir : Produits d’entretien

Ahh, la partie nettoyage de la vie d’un chiot.

C’est un domaine dans lequel beaucoup de nouveaux propriétaires de chiens sont mal préparés.

Les chiots sont tout simplement des machines à faire pipi et à faire caca. Plus vous avez de produits de nettoyage, mieux c’est.

Rappelez-vous cependant que les chiots ne doivent pas être exposés à des produits chimiques agressifs. N’envisagez donc même pas d’utiliser des nettoyants à base de pin ou des nettoyants chlorés puissants. Les aérosols puissants sont également à éviter.

Les nettoyants enzymatiques organiques doux sont le meilleur choix pour la plupart des tâches de nettoyage.

Produits de nettoyage pour chiots :

  • Serviettes en papier
  • Chiffons
  • Lingettes pour bébé naturelles et biologiques pour le nettoyage des taches.
  • Nettoyants enzymatiques biologiques
  • Produits anti-mâchonnement pour les mâcheurs « à problèmes

Voilà, c’est tout. Quelques principes de base pour que vous et votre nouveau chiot Shiba preniez un bon départ. N’oubliez pas que l’arrivée du chiot est le meilleur moment pour commencer à le dresser et à le socialiser pour qu’il soit heureux et en bonne santé à l’avenir !

Comment apprendre la propreté à votre chiot Shiba Inu ?

Plusieurs chiots shiba blancs

L’apprentissage de la propreté est peut-être l’aspect le plus mal aimé de la vie de chiot, même pour les chiots Shiba Inu !

Si certains chiots Shiba Inu comprennent immédiatement (ils sont super intelligents !), ce n’est pas le cas de tous, et apprendre à votre chiot à faire ses besoins uniquement à l’extérieur peut être frustrant et prendre beaucoup de temps.

Heureusement, quelques éléments jouent en notre faveur :

Les Shiba Inus sont des chiens incroyablement intelligents, ils sont désireux de faire plaisir à leurs maîtres et ils sont naturellement fastidieux.

Bien que l’apprentissage de la propreté soit un défi pour tout chiot, certaines races sont connues pour être plus faciles que d’autres et les Shiba Inus se débrouillent généralement très bien une fois qu’ils ont compris ce que nous attendons d’eux.

Quand commencer l’apprentissage de la propreté de votre chiot Shiba Inu ?

Il est important de commencer l’apprentissage de la propreté de votre chiot Shiba Inu le plus tôt possible, dès l’âge de sept semaines.

Si vous avez de la chance, l’éleveur de votre Shiba Inu a peut-être déjà commencé le processus d’apprentissage de la propreté avant même que vous ne preniez votre chiot chez vous. Mais ce n’est pas toujours le cas.

De nombreux chiots ont l’habitude d’aller où et quand bon leur semble. Il est donc essentiel de commencer le processus d’apprentissage de la propreté avec votre chiot Shiba Inu dès qu’il arrive à la maison, c’est-à-dire généralement vers l’âge de huit à onze semaines.

Les Shiba Inus étant des chiens relativement petits, il est important d’être réaliste quant à leur capacité à retenir leur vessie.

Les chiots plus grands et dotés d’une plus grande vessie sont souvent plus faciles à éduquer à la maison que les petits chiens, simplement parce qu’ils sont capables de retenir physiquement leur urine pendant de plus longues périodes.

En ce qui concerne les chiots Shiba Inu, la meilleure règle à suivre est la règle du mois/heure. Ainsi, si votre chiot Shiba Inu a un mois, il peut retenir son urine pendant une heure. S’il a trois mois, il devrait être capable de se retenir jusqu’à trois heures.

Cependant, il ne s’agit que d’estimations. Des facteurs tels que le temps, la quantité de jeu et la consommation d’eau influenceront la fréquence à laquelle votre chiot aura besoin de « faire ses besoins ».

Combien de temps dure l’apprentissage de la propreté ?

Si certains chiots apprennent très vite, l’apprentissage de la propreté chez le Shiba Inu peut être un processus assez long et certains chiens ne sont pas fiables à 100 % avant l’âge de 6 mois ou plus.

Pour avoir toutes les chances de réussir l’apprentissage de la propreté, vous devez être cohérent et méthodique pendant les premières étapes de l’apprentissage.

Au cours de ces premières étapes, vous ou un autre membre de la famille devez faire tout ce qui est raisonnablement possible pour surveiller activement le chiot pendant les périodes où il est susceptible de faire ses besoins. Cette technique, appelée gestion à 100 %, est utilisée par de nombreux dresseurs de chiens parmi les meilleurs au monde.

En étant vigilant et en prenant le temps supplémentaire d’éduquer votre chiot dès maintenant, vous vous épargnerez, ainsi qu’à votre famille, beaucoup de temps et de maux de tête par la suite.

Si vous prenez le temps de bien dresser votre chiot Shiba, il peut être propre dès l’âge de quatre mois. Un accident peut se produire ici et là, mais la plupart du temps, ils sauront où ils doivent aller faire leurs besoins.

L’arme secrète de l’entraînement à la propreté du Shiba Inu : les friandises et les félicitations !

S’il existe une multitude de méthodes d’apprentissage de la propreté, il y a deux choses dont aucun programme d’apprentissage de la propreté ne devrait se passer : les friandises et les félicitations.

Si nos grands-parents et nos parents se contentaient de « leur mettre le nez dedans » pour les dissuader de recommencer, nous avons acquis depuis de nombreuses connaissances sur la psychologie canine.

Nous savons maintenant que ces méthodes ne fonctionnent pas. C’est également déroutant et dégoûtant de le faire à un jeune chiot.

L’apprentissage de la propreté doit être une expérience amusante et positive pour votre chiot. Les Shiba Inus sont extrêmement dévoués et affectueux avec leurs maîtres et ne demandent qu’à vous faire plaisir. Votre travail consiste simplement à leur faire savoir ce que vous voulez qu’ils fassent.

L’utilisation de friandises et de louanges (renforcement positif) plutôt que de punitions (renforcement négatif) est le moyen le plus efficace d’enseigner à votre Shiba Inu les règles de la maison.

Lorsque votre chiot fait ses besoins dans la zone désignée, félicitez-le abondamment !

Faites-en une fête.

Faites-lui des compliments, donnez-lui des friandises, chantez-lui une petite chanson sur la propreté, faites tout ce que vous voulez pour montrer à votre Shiba que vous êtes content de lui !

Lorsqu’il a un accident, ne dites rien et nettoyez-le (de préférence hors de la vue de votre chiot Shiba Inu et avec un nettoyant puissant à base d’enzymes) et essayez de faire mieux la prochaine fois.

Les félicitations et les friandises sont absolument essentielles et favoriseront une relation d’amour et de confiance avec votre chiot pendant le processus d’apprentissage de la propreté, plutôt qu’une relation négative et une peur de la punition.

Le dressage à la propreté du Shiba Inu : les NON

Les directives sur ce qu’il ne faut pas faire lors de l’apprentissage de la propreté de votre chiot Shiba Inu sont assez simples : Ne frappez pas votre chiot, ne criez pas après lui et ne le mettez surtout pas au pied du mur lorsqu’il a un accident dans la maison.

Si vous faites l’une de ces choses, vous ne ferez absolument rien pour l’apprentissage de la propreté.

En fait, cela ne fera que lui apprendre qu’il ne faut pas vous faire confiance et qu’il doit faire pipi dans un endroit où vous ne pouvez pas l' »attraper » pour éviter votre colère.

Il est important de comprendre que chaque accident de votre chiot dans la maison après les premiers jours n’est pas de sa faute. Ils sont tout simplement trop jeunes pour comprendre quoi que ce soit à ce stade.

Il lui faudra un certain temps pour s’adapter à sa nouvelle maison et apprendre où faire ses besoins.

Lorsque votre chiot a un accident, pensez aux raisons suivantes : avez-vous oublié de le surveiller après qu’il a mangé, fait une sieste ou joué ? Avez-vous manqué les signes indiquant qu’il avait envie de faire ses besoins ?

Les deux meilleures méthodes d’apprentissage de la propreté – le dressage à la cage et le dressage au coussin hygiénique

chiot shiba inu bébé

Méthode du dressage en cage

L’une des méthodes d’apprentissage de la propreté les plus populaires, mais aussi les plus discutables, consiste à dresser votre chiot en cage.

Alors que la plupart des dresseurs de chiens professionnels, des comportementalistes et des experts soutiennent et adoptent le dressage en cage, certains pensent que cette méthode est cruelle.

Rien ne peut être plus éloigné de la vérité.

Le dressage en cage, s’il est effectué correctement, aidera votre chiot à apprendre la propreté plus rapidement et avec moins de stress. Les caisses constituent également une « zone de sécurité » pour votre chiot, à l’instar de la façon dont les mères chiens sauvages s’occupent de leurs petits.

Ce qui est encore plus cruel, c’est que 40 % des chiots sont « donnés » ou abandonnés au cours de leur première année de vie par des propriétaires qui ne peuvent pas faire face à leurs « problèmes ».

Il est évident qu’une grande partie de ces « problèmes » sont liés à l’apprentissage de la propreté ou à son absence. En apprenant dès maintenant les bonnes méthodes d’apprentissage de la propreté et en faisant preuve de vigilance dans la mise en œuvre de ces méthodes, vous donnez à votre nouveau chiot les meilleures chances de vivre une vie heureuse et épanouie avec les membres de sa nouvelle famille.

Les bases du dressage en cage
Il est important de comprendre que les caisses doivent être utilisées comme un outil d’apprentissage et non comme une punition.

La première règle à suivre est de considérer la cage de votre chiot Shiba Inu comme sa « tanière » plutôt que comme une cage. Le succès de l’éducation domestique de votre chiot Shiba Inu à l’aide de la cage peut se résumer à deux points principaux :

  1. Les Shiba Inus ne « vont » pas dans des espaces confinés (la cage) où ils dorment et mangent.
  2. En mettant votre chiot en cage lorsque vous ne pouvez pas le surveiller, vous réduisez les risques d’accident.

Les Shiba Inus sont des créatures de confort, et rien ne leur plaît plus que de se blottir dans un endroit chaud. Vous devez tirer parti de ce comportement instinctif lorsque vous mettez votre chiot dans sa cage.

Vous devez lui présenter la cage immédiatement et l’habituer à considérer la cage comme une oasis privée plutôt que comme un lieu de confinement. Voici quelques conseils qui rendront l’apprentissage de la maison avec une cage beaucoup plus facile et plus agréable pour tout le monde :

  1. Nourrissez votre chiot dans sa cage. La plupart des chiens, y compris les Shiba Inus, rechignent à uriner ou à déféquer à l’endroit où ils mangent. C’est particulièrement vrai pour les Shibas, car ils ont tendance à être des chiens très exigeants et fastidieux.
  2. Commencez doucement. Ne mettez pas simplement votre chiot dans sa cage et fermez la porte. Vous voulez que votre chiot Shiba Inu aime aller dans sa cage. Offrez-lui des friandises et attirez-le lentement à l’intérieur, et ne fermez même pas la porte de la cage les premières fois. Une fois que vous commencez à fermer la cage, ne le laissez que quelques minutes à la fois et restez toujours à portée de vue. Pensez à mettre votre chiot dans la cage au moment où il a fait ses besoins. De cette façon, votre chiot commencera à associer la cage à une aire de repos paisible dont il a besoin. Lentement mais sûrement, vous pouvez l’habituer à passer plus de temps dans sa cage, même si vous n’êtes pas dans la pièce avec lui.
  3. Rendez la cage aussi confortable que possible. Bien qu’il existe de nombreux coussins et couvertures de luxe sur le marché, il est probablement préférable de commencer par une vieille serviette. Votre chiot ne verra pas la différence, les serviettes sont moins chères et plus faciles à laver en cas d’accident (et il y aura des accidents !).
  4. Si votre chiot fait pipi sur la litière à l’intérieur de la cage, enlevez-la. Certains chiots Shiba Inu ne peuvent pas résister à un endroit agréable et confortable pour faire pipi. Si votre chiot fait pipi dans la cage uniquement lorsqu’il y a quelque chose de doux à l’intérieur, n’hésitez pas à l’enlever. Votre chiot Shiba Inu est parfaitement capable de dormir dans sa cage sans couverture pendant un certain temps. Bien que vous puissiez vous sentir coupable, vous contribuerez grandement au processus d’apprentissage de la propreté si vous pouvez vous assurer que votre chiot n’urinera pas dans sa cage.

Ce qu’il ne faut pas faire lors du dressage à la cage de votre chiot Shiba Inu
Si une cage peut être un outil formidable, elle peut aussi vous rendre la vie plus difficile, à vous et à votre chiot Shiba Inu, si vous ne l’utilisez pas correctement. Voici quelques conseils sur ce qu’il ne faut pas faire pour dresser votre chiot Shiba Inu à la cage :

  1. N’utilisez jamais la cage comme une punition. Si votre chiot commence à ne pas aimer la cage, elle devient pratiquement inutile. La cage doit être une oasis pour votre chiot, et de nombreux Shiba Inu adultes qui ont été dressés à la cage lorsqu’ils étaient chiots continuent à y traîner volontairement une fois adultes.
  2. Ne laissez jamais les taches dans la cage sans traitement pendant trop longtemps. Si votre chiot a un accident dans sa cage, vous devez la laver très soigneusement avec un nettoyant enzymatique. Même la plus infime trace d’odeur incitera votre chiot à l’utiliser à nouveau comme toilettes !
  3. Ne laissez jamais votre chiot Shiba Inu dans sa cage pendant des périodes déraisonnables. Vous ne pouvez pas attendre de votre Shiba Inu qu’il tienne 8 heures dans sa cage alors que vous êtes au travail toute la journée. Il se peut que votre chiot soit physiquement incapable de se retenir et qu’il ne soit pas en mesure de le faire.

Que se passe-t-il si votre chiot Shiba Inu « fait ses besoins » dans la cage ?

shiba inu bébé

Bien que ce soit très rare, certains chiots Shiba Inu, surtout les très jeunes, ont des accidents occasionnels dans leur cage.

L’étape la plus importante pour éviter que cela ne se reproduise est de nettoyer l’accident afin qu’aucune trace d’urine ou d’excréments ne soit détectée. Bien entendu, cela est plus facile à dire qu’à faire.

Utilisez des nettoyants enzymatiques plutôt que des nettoyants ménagers classiques comme l’ammoniaque ou l’eau de Javel. Les nettoyants enzymatiques sont mieux à même d’éliminer toute trace d’odeur de pot.

Vous devez également nettoyer et laver les couvertures et les jouets qui ont été souillés.

Dans les cas où votre chiot va constamment dans sa cage, l’apprentissage du pot peut être une meilleure méthode à essayer. Le dressage à la cage est inutile si votre chiot urine constamment dans la cage.

Essayez de déterminer la cause profonde du problème. Ne surveillez-vous pas suffisamment votre chiot ? Le chiot reçoit-il trop de nourriture et d’eau en même temps ?

Avant de perdre tout espoir, il serait bon d’emmener votre chiot chez le vétérinaire pour éliminer tout problème de santé qui pourrait être à l’origine du problème.

Méthode d’apprentissage du pot

Certains dresseurs de chiens déconseillent l’utilisation de coussins hygiéniques, car ils pensent que votre chiot va croire qu’il peut faire ses besoins dans la maison.

Bien que cette logique soit raisonnable, comment les propriétaires vivant en appartement sont-ils censés sortir leurs jeunes chiens non protégés et non vaccinés ?

Ils ne peuvent pas le faire. Parce que ce n’est tout simplement pas sûr ni faisable.

Par conséquent, l’apprentissage de la propreté sur un coussin est souvent le premier type d’apprentissage de la propreté pour les nouveaux chiots. L’apprentissage du pot lui apprendra qu’il n’a pas le droit d’aller faire ses besoins n’importe où et n’importe comment.

Pour avoir les meilleures chances de réussite, il est préférable d’utiliser la méthode d’apprentissage de la propreté sur un coussin avec un enclos pour chiots.

Votre chiot ne doit pas avoir le champ libre dans la maison à tout moment, surtout sans surveillance.

Par la suite, lorsque le chiot sera complètement vacciné et prêt à sortir, vous pourrez commencer à le dresser.

Ne vous inquiétez pas. Avec de la patience et de la constance, votre chiot finira par apprendre à faire ses besoins à l’extérieur et à y prendre plaisir.

Des coussins hygiéniques intérieurs aux grands espaces extérieurs – un guide rapide étape par étape :

  • Une fois que votre chiot est complètement vacciné, commencez l’apprentissage en déplaçant l’endroit où il fait ses besoins plus près de la porte de sortie principale.
  • Soyez attentif aux principaux moments où votre chiot fait ses besoins et emmenez-le systématiquement à ces moments-là.
  • Apportez des friandises supplémentaires pendant la séance de propreté extérieure de votre chiot et récompensez-le avec enthousiasme lorsqu’il fait ses besoins dehors.
  • Répétez ce processus tous les jours en allongeant lentement l’intervalle entre les séances de propreté.
  • Continuez à laisser le pot à l’intérieur jusqu’à ce que votre chiot fasse régulièrement ses besoins à l’extérieur.
  • Utilisez des « mots-clés » pour la propreté de votre chiot. Par exemple, lorsque vous vous préparez à sortir, vous pouvez dire : « Allons faire pipi ». Et lorsque votre chiot est sur le point de faire ses besoins, utilisez un mot-clé qu’il apprendra à associer à cet acte spécifique. (N’utilisez rien de trop vulgaire ou qui attire l’attention). L’utilisation précoce de mots-clés rendra les futures pauses pipi beaucoup plus faciles et rapides.

Utiliser les services de promenade de chiens

Comme la plupart d’entre nous doivent travailler à l’extérieur de leur domicile, il y aura des moments où vous devrez laisser votre chiot seul à la maison.

Si vous êtes indépendant et que vous n’avez pas de travail à la journée (ou si vous faites partie des chanceux qui peuvent travailler à domicile), vous pouvez sauter cette étape.

Un promeneur de chiens réputé peut être d’un grand secours pour l’apprentissage de la propreté. Une promenade à l’heure du déjeuner interrompra la journée de votre chiot Shiba Inu, lui permettra de faire ses besoins et lui donnera l’occasion de socialiser avec un autre humain aimant les chiens.

Votre chiot ne peut pas et ne doit pas se retenir de faire pipi toute la journée pendant que vous êtes au travail, et engager un promeneur de chiens est une excellente solution pour la promenade à mi-chemin.

Voici quelques conseils pour trouver un excellent promeneur de chiens en qui vous pouvez avoir confiance :

  • Demandez des recommandations. De nombreux promeneurs de chiens obtiennent de nouveaux clients grâce au bouche à oreille. Demandez à vos amis, à vos voisins et à votre vétérinaire s’ils peuvent vous recommander quelqu’un.
  • Il existe des entreprises spécialisées dans les services de promenade de chiens, et la plupart d’entre elles ont des avis. Consultez les avis sur les promeneurs de chiens de votre région et planifiez quelques entretiens. Mieux encore, beaucoup de ces sociétés proposent un suivi GPS qui vous permet de voir exactement où va votre chien pendant sa promenade et de recevoir des mises à jour périodiques de la part du promeneur.
  • Planifiez une rencontre pour voir comment le promeneur interagit avec votre Shiba Inu. Si vous n’avez pas un bon pressentiment, passez à autre chose !

Conclusion

shiba inu en train de dormir

Personne n’aime particulièrement le processus d’apprentissage de la propreté : c’est long, salissant et il y a toujours des échecs. Cependant, avec un peu de patience, des félicitations, des friandises et de l’amour, votre chiot Shiba Inu ira faire ses besoins dehors en un rien de temps.

N’oubliez pas d’utiliser le renforcement positif et ne soyez pas trop déçu si votre chiot Shiba Inu n’y arrive pas immédiatement.

N’oubliez pas que les Shiba Inus sont intelligents et faciles à éduquer. Une fois que votre chiot saura ce que vous attendez de lui, il voudra vous faire plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus